The Bling Ring : sous les paillettes, la noirceur

Avec The Bling Ring, Sofia Coppola livre un cinquième long métrage beaucoup plus rythmé que ses précédents opus. Fini la lenteur, les moments suspendus, place au tourbillon !

The Bling Ring, Sofia Coppola

The Bling Ring, Sofia Coppola

Le bling selon Sofia

The Bling Ring movieLe « Bling Ring » est un groupe d’adolescents de Los Angeles fasciné par la célébrité au point de cambrioler les villas de stars à Hollywood… Un fait divers qui a retenu l’attention de la réalisatrice au détour d’un article paru dans Vanity Fair. D’emblée, l’univers est glam mais la noirceur jamais bien loin…

Ces personnages semblent tout aussi perdus que ceux croisés dans les précédents films de Sofia Coppola, à la différence près qu’ils le sont aussi au sens figuré : perdus moralement.

Adeptes des valeurs ostentatoires et des réseaux sociaux, ces ados oisifs vivent dans le culte de l’apparence, des marques de luxe, de la célébrité. Et tout cela est envoûtant.

Génération Gossip girl

Los Angeles est filmée comme la ville de la démesure et de toutes les tentations.
Écran des passions humaines, The Bling Ring invite le spectateur à assouvir son fantasme de voyeurisme en entrant par effraction dans les villas de Paris Hilton, Orlando Bloom, Lindsay Lohan, etc. Au programme, name dropping et violations de domicile dans ce qu’elles ont de plus matériel : pillage de l’authentique dressing de Paris Hilton (et, au passage, découverte de sa décoration d’intérieure mégalomane), débauche d’articles de luxe au cours de « séances de shopping » pas du tout légales. Une forme de transgression ultime, un frisson, un shoot auxquels le bling ring devient très rapidement addict.

LA lifestyle

Le croisement de ce fait divers et des médias sociaux où les jeunes gens s’exposent avec de nouveaux attraits fraîchement dérobés dans une villa de la vallée voisine apporte un éclairage cynique sur notre époque.
Le regard ironique de la réalisatrice n’est pas exempt de jugement, elle affirme que le film est un « avertissement ».

La qualité du casting emporte ce film à l’esthétique dont Sofia Coppola a le secret. Quant aux jeunes acteurs qui campent des personnages, ils sont crédibles dans leur caricature, aspirés par le vide, la drogue, l’alcool, l’argent facile, la quête de célébrité…

The Bling Ring, avertissement ou catharsis ?

P. S. Un portrait de la cinéaste paru récemment dans le magazine du Monde, qui reprend cette idée de noirceur sous le bling : http://www.lemonde.fr/tiny/3484990/.

M. B.

The Bling Ring, Sofia Coppola
Sortie le 12 juin 2013
Duré : 1h30
Distribution : Pathé

About these ads
Tagué , , ,

13 réflexions sur “The Bling Ring : sous les paillettes, la noirceur

  1. Alexandra dit :

    J’ai très envie de voir ce film. Bien sûr pour Sofia Coppola et puis aussi pour voir comment elle traite le sujet d’une jeunesse qui n’a plus que des mauvais repères. Merci pour ta critique !

    • Mathilde Boinet dit :

      Alexandra,
      Je te recommande ce film ! Il est différent de ce que Sofia Coppola a pu faire précédemment. Je trouve pile dans son époque et assez jubilatoire ! Enjoy !

  2. Lise dit :

    je dirai bienvenue en 2013 et plus ! C’est malheureseument le tournant des nouvelles generations… ce film doit etre interessant mais va surement donner de nouvelles idees aux ados –’

  3. Kelly dit :

    J’ai été très déçue du film !
    En fait le personnage principal, Rebecca ne m’a pas du tout convaincu. Je n’ai pas aimé le jeu de l’actrice, je l’ai trouvé plat et faux. Ce que je veux dire c’est que pour les autres, notamment le jeu d’Emma Watson, ok le personnage était stupide et frivole, mais j’ai pas eu le sentiment de voir une caricature. Je voyais pas l’acteur, mais le personnage.
    Là pour Rebecca, bah… Chaque sourir était plaqué faussement, aucune profondeur dans les émotions… C’est sensé être le leader, j’ai ressenti aucune énergie émaner d’elle ! C’était trop prudent.

    • Mathilde Boinet dit :

      Kelly,
      Je comprends ton point de vue, c’est une Emma Watson à contre-emploi qu’on découvre. Cela dit, je la trouve crédible en "Valley girl" y compris lorsqu’elle se défend avec de faux arguments ("je suis victime de mes fréquentations") et un pseudo discours de gouru… C’est très puritain, très américain après tout ! ;-)

  4. marie dit :

    Tu as vu le film?
    Moi je l’ai vu et je l’ai trouvé completement nul, sans aucun intérêt et pourtant j’avais trop envie de le voir.
    Je ne comprend pas quand tu dis que l’on y retrouve l’ésthétique des films de Sofia Coppola car on ne retrouve en rien l’esthétisme, la lumiere des autres de ses films…
    Franchement je vous deconseille ce film… très déçue :-(

    • Mathilde Boinet dit :

      Marie,
      Je suis d’accord, l’esthétique de ce film est différente, moins romantique, plus tabloïd. Mais le luxe, l’ambiance boudoir est présente. En tant que cinéaste, elle parvient à esthétiser un fait divers, à faire naître des émotions, c’est surtout cela que je vois à travers The Bling Ring.

  5. prettylittletruth dit :

    J’ai hâte de le voir! :)

  6. Nyx dit :

    Pour ma part ce fut une immeeeense déception !

    J’ai trouvé le film aussi creux que les personnages qu’il met en scène. Il n’y a aucune analyse (ce que, personnellement j’attendais) ce qui fait que ce n’est, au final, qu’un déferlement de marques (et moi, en plus, les fringues en soi, ça m’intéresse pas). Bref, je me suis ennuyée à mourir (pour un film d’1h30, c’est quand même un comble) et je n’ai pour ma part retrouvé aucune esthétique, aucune beauté visuelle dans les plans. On est très loin de la perle qu’était Virgin Suicides où, là, il y avait un vrai travail sur la photo. Filmer la maison de Paris Hilton et des placards… Je vois pas en quoi c’est esthétique ;).

  7. Amy dit :

    J’ai bien envie de le voir et ta critique me conforte dans ce choix ! Pourtant, j’avoue que je ne suis pas forcément fan des autres films de Sofia Coppola, au final.

  8. dustmemory dit :

    J’ai vraiment envie d’aller voir ce film ^^ ta critique me plais :)

  9. Aurélia dit :

    Je voulais aller le voir, mais vu les critiques jme tate!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 393 followers

%d bloggers like this: