Nadine de Lhopital fait le bonheur des commerçants

Dans mon book

© Zoé Forget

Personnalité créative et débordante d’enthousiasme, Nadine de Lhopital a travaillé comme illustratrice et responsable marketing. Forte de son expérience polyvalente et solidement attachée à l’esprit « village » de certains quartiers de Paris, elle a imaginé  l’initiative « Au Bonheur du Commerce » comme une fête de quartier où les habitants sont conviés à échanger avec leurs commerçants de proximité. Vous n’avez pas pu manquer cet événement qui s’affiche partout sur les vitrines des Batignolles !

« Une fête de quartier »

Le principe du « Bonheur du Commerce » est simple, ludique et participatif : les habitants, comme vous et moi, sont invités à se rendre chez leurs commerçants et à déposer une histoire de quelques lignes, vécue ou imaginaire, dans la boîte à idées. Si elle est sélectionnée par le jury, l’histoire sera adaptée en planche de B.D. Les meilleures seront publiées dans un album célébrant le commerce de proximité et offert aux gagnants, ainsi que téléchargeable sur le site dédié et relayé par les réseaux sociaux. Cette première édition est parrainée par la célèbre dessinatrice des Triplés, Nicole Lambert.

Ce projet, Au Bonheur du Commerce, Nadine l’a pensé et créé de A à Z. C’est un peu comme son bébé, un bébé qu’elle veut voir grandir et pourquoi pas se développer à l’échelle nationale. Le but de cette opération non lucrative étant de fédérer les commerces d’un même quartier (commerçants indépendants et chaînes de magasins) afin de créer de l’animation. Il faut dire que Nadine s’est investie corps et âme, de la création du concept à la prospection des commerçants, les uns après les autres. Un véritable travail de fourmi qui s’est concrétisé le 20 mars dernier, par le lancement de la toute première opération dans trois arrondissements parisiens dont les 15e, 19e et 17e, car dit-elle, « il existe une vraie vie de quartier dans ces arrondissements ». Parisienne, Nadine est née à Lyon dans le quartier de la Croix Rousse où l’ambiance « village » humanise considérablement la grande ville, idée qu’elle illustre avec cette opération, « c’est un moyen de créer du lien et de mettre à l’honneur le rôle social, vital des commerçants » au sein de leur quartier.

De l’énergie et une marraine d’exception

Pour réaliser ce projet, elle s’est dite soutenue, mais également impressionnée par l’énergie déployée par les présidents et les membres du bureau des associations de quartier qu’elle a rencontrés, notamment par Vahé (Van Diam), Gaby (La chocolaterie) et Frédéric (Brocart du Soir) de l’association « Batignolles en Fête ». Animés d’un réel désir de nouveauté, ils ont su discerner le potentiel du concept « Au Bonheur du Commerce » et convaincre leurs adhérents. Dans notre cher 17e, c’est grâce au dynamisme de l’association des commerçants « Batignolles en fête » que l’opération a lieu, ayant pour axes principaux les rues des Batignolles et des Dames. Il faut aussi noter le parrainage de Nicole Lambert qui a beaucoup aimé que le projet fasse dialoguer le monde de l’illustration avec celui du commerce. Qui a dit que l’art et l’argent ne pouvaient pas s’entendre ?

Au Bonheur du Commerce
Du 20 mars au 10 avril 2010
Rue des Batignolles et rue des Dames

Paru dans Le Bonbon, édition du 17e arrondissement, avril 2010.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s