Affiche de l’exposition « Jacques Doucet - Yves Saint Laurent, vivre pour l’art »

Jacques Doucet et Yves Saint Laurent, artistes, esthètes et collectionneurs

City Guide, Dans mon book

En marge des expositions blockbusters de la capitale, « Jacques Doucet, Yves Saint Laurent, vivre pour l’art » offre un propos plus confidentiel à la fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent.

L’exposition, dédiée aux collectionneurs de génie Jacques Doucet (1853-1929) et Yves Saint Laurent (1936-2008), tous deux couturiers, met en regard leurs goûts respectifs, leur intérêt commun pour l’art moderne, leur volonté de faire vivre des œuvres d’époques différentes dans un musée personnel.
La scénographie pensée par Nathalie Crinière et le décor de Jacques Grange jouent un rôle de premier plan dans le parcours. Un parcours qui reproduit les intérieurs feutrés des deux esthètes, comme deux temples voués à l’art, respectivement rue Saint-James à Neuilly et rue de Babylone dans le 7e arrondissement de Paris.
L’entrée se fait par l’appartement de Jacques Doucet, amateur d’art et bibliophile, connu pour être devenu le propriétaire des Demoiselles d’Avignon de Picasso. Au début des années 1920, il s’est constitué un véritable studio-galerie pour la mise en scène des collections modernes tout juste acquises : photographies de Man Ray, La muse endormie II de Brancusi, La charmeuse de serpents d’Henri Rousseau, La Blouse rose de Modigliani…

Propriétaire d’une bibliothèque de recherche et d’une bibliothèque littéraire d’exception, Jacques Doucet est à l’origine de commandes d’éditions rares aux lignes Art Déco, à reliure de cuir, fleur de veau, couverture ornée de cabochons. Quelques ouvrages signés par des auteurs contemporains tels que Paul Morand ou Colette sont présentés dans l’exposition.

Chez Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, ce sont les manuscrits (Nadja d’André Breton ou Mallarmé) que l’on préfère à l’objet livre, au plus proche de la matière littéraire originelle. La présence de Breton n’est pas sans évoquer L’Amour fou (1937) récit qui a donné son titre au documentaire de Pierre Thorreton en 2010 relatant la vente de la collection Pierre Bergé Yves Saint Laurent.

Dans l’intimité de l’hôtel particulier de la rue Babylone

De l’hôtel particulier, véritable écrin du musée vivant de la collection Pierre Bergé Yves Saint Laurent, on retrouve les murs de bois sombre, les larges miroirs qui ouvrent l’espace où dialoguent les œuvres d’art africain et d’Art Déco, un Mondrian et un Goya ou encore les portraits sérigraphiés d’Yves Saint Laurent et de Moujik par Andy Warhol , des meubles réalisés dans des essences de bois rares, ornés de galuchat, côtoyant les vases romains. Une harmonie, un sens inégalé de l’accrochage dont Yves Saint Laurent avait le secret – même si les contraintes du lieu d’exposition peinent à rendre cet effet.

exposition « Jacques Doucet - Yves Saint Laurent, vivre pour l’art »

Vue de l’exposition présentant la collection Pierre Bergé Yves Saint Laurent – photo : © Luc Castel

« Tous les objets
de notre collection sont liés par un fil rouge
(…) C’est le goût d’Yves et le mien. »

Pierre Bergé cité par Laure Adler in Pierre Bergé, Yves Saint Laurent, Histoire de notre collection de tableaux, Actes Sud, 2009

Réunissant de nombreux chef-d’œuvres originaux des collections aujourd’hui dispersées, cette exposition active chez le visiteur une part de fantasme et d’imagination. Le propos de « Vivre pour l’art » est émouvant à plus d’un titre, au delà de l’expérience esthétique, il souligne une forme d’éternité – sinon de permanence – celle des œuvres qui ont traversé le temps et des noms de leurs propriétaires emblématiques, Jacques Doucet, Yves Saint Laurent, pourtant disparus.

M. B.

« Jacques Doucet Yves Saint Laurent, vivre pour l’art »

Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent

Affiche de l’exposition « Jacques Doucet - Yves Saint Laurent, vivre pour l’art »
– Adresse : 3, rue Léonce Reynaud, Paris 16e
Accès : métro ligne 9, Alma-Marceau
Quand ?
– 15 octobre 2015 – 14 février 2016

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h.
Nocturne les jeudis jusqu’à 21h.

Publicités

3 réflexions sur “Jacques Doucet et Yves Saint Laurent, artistes, esthètes et collectionneurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s