Dans la garde-robe de Dalida (au Palais Galliera)

City Guide, La mode, la mode, la mode

 

Star charismatique et populaire, Dalida incarne une icône de mode audacieuse à la scène comme à la ville. Le Palais Galliera lui consacre, du 27 avril au 13 août 2017, une exposition dessinant entre élégance fifties et paillettes disco, la femme libre autant que l’artiste.

« Une femme qui vit à fond sa féminité est par là même l’égale des hommes. » Dalida

Dalida, Une garde-robe de la ville à la scène

Assez parlé politique, 2017 est l’année Dalida ! Alors qu’on célébrera les 30 ans de la disparition de la star le 3 mai prochain, Dalida est partout : en hologramme dans un spectacle revival, au cinéma dans le biopic et beau portrait de femme signé Lisa Azuelos (sorti le 11 janvier 2017) et au musée de la mode de la ville de Paris qui consacre une exposition à sa garde-robe qui n’a rien à envier à Beyoncé.
Je dois dire que l’exposition a quelque chose de testimonial mais aussi d’émouvant. La scénographie donne l’impression d’entrer véritablement dans la garde-robe de la star, et ce n’est pas anodin : les tenues retracent la vie d’une jeune femme solaire, Italienne originaire du Caire, qui monte à Paris à la fin des années 50 dans l’espoir d’une carrière artistique – avec le succès qu’on lui connaît.

Cette garde-robe, au sens propre (plus de 200 pièces dont des créations signées Pierre Balmain, Loris Azzaro, Nina Ricci,  Carven, etc.), a fait l’objet d’une donation de la part d’Orlando, frère et impresario de Dalida, afin d’être conservée au musée Galliera.

Le parcours de l’exposition est thématique, allant de la silhouette de jeune femme mise en valeur dans les robes d’inspiration new look des années 50 (signées Jean Dessès, Jacques Esterel, Carven ou sans griffe). Puis, la jeune fille en fleurs se mue en artiste au goût affirmé…

Dalida, bête de mode…

Assurément, Dalida aime la mode et dévoiler son corps de rêve – jambes vertigineuses, taille marquée, chute de reins que mettent en valeur les robes du soir et bustiers. Elle suit les tendances : des robes imprimées de fleurs psychédéliques ou en dentelle blanche romantique, trenchs Yves Saint Laurent rive gauche signent les silhouettes des années 70 tandis que les années 80 sont marquées par des épaules surdimensionnées en cuir Jitrois…

Présentée au sein de l’exposition, la robe longue de « Ziberline » signée Pierre Balmain a une histoire toute particulière. C’est cette création de soie ivoire richement ornée de passementerie, de perles et de strass, qu’a revêtue la vedette à de nombreuses occasions entre 1973 et 1978, y compris pour rencontrer le roi Hussein de Jordanie.

Et bête de scène…

A l’apogée de sa carrière, les styles musicaux de Dalida évoluent et elle s’affirme comme une bête de scène, en témoignent ses tenues extravagantes qui n’ont rien à envier à une Beyoncé et costumes disco « brillamment » mis en valeur (et en musique) dans la scénographie d’or et de lumière (on se croirait dans une boutique Monki – pour rester dans la mode – preuve de la vivacité de la tendance disco).

La scène, c’est le corps, la présence, et Dalida se donne toute entière. Ses tenues de scène la dévoilent – à l’instar du body de velours noir et de sa cape conçus par Mine Barral Vergez, référence au music-hall, qu’elle porte pour interpréter la chanson Comme le disait Mistinguett sur la scène du Palais des Sports en 1980 (voir ci-dessous).

Mais surtout, ce qu’on retient de cette exposition, c’est la modernité d’une garde-robe et d’une artiste lumineuse.

Et aussi : Dalida, le film de Lisa Azuelos

Dalida, Une garde-robe de la ville à la scène

8 mars – 23 août 2015

Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris

Affiche_Dalida_exposition_Palais_GallieraOù ? 10 avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 16e
Accès : métro 9 Iéna ou Alma-Marceau

Quand ?
Du mardi au dimanche, 10h à 18h. Nocturne les jeudis et vendredis jusqu’à 21h.
Fermé les lundis et jours fériés.

Combien ?
Tarifs : plein 12 €, réduit 9 €, gratuit – de 18 ans.

Publicités

Une réflexion sur “Dans la garde-robe de Dalida (au Palais Galliera)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s