Chloé collection automne-hiver 1975

Maison Chloé dans l’œil de Guy Bourdin

City Guide, La mode, la mode, la mode

Maison Chloé, tout nouveau lieu culturel, a ouvert ses portes au public le 2 juillet dernier. Situé rue de la Baume à Paris, en plein cœur du 8e arrondissement, à deux pas du siège de la marque et loin des adresses branchées, il ne faut pourtant pas s’y fier, le propos de l’exposition est pointu.

Jane Birkin par Guy Bourdin

Crédit photo : Guy Bourdin, Vogue Paris 1969, Chloé collection printemps-été 1969, © The Guy Bourdin Estate, 2017

Maison Chloé a élu domicile dans un immeuble haussmannien cossu, magnifiquement rénové, et vous accueille sur réservation et gratuitement.

Enfin, pas tout à fait gratuitement : l’expérience est quasi initiatique, la visite (en petit groupe) orientée par un médiateur qui vous familiarisera avec l’univers de marque.

En effet,  le premier pas dans l’antre Chloé après avoir gravi le somptueux escalier d’apparat – comme si vous rendiez visite à la duchesse de Germantes dans son hôtel particulier – se fait à travers une installation permanente intitulée Chloé Girls – The Anthology A – Z reprenant les figures fortes de la maison : sa fondatrice Gaby Aghion (1921-2014) d’origine égyptienne, ses successeurs de renom à la direction artistique de la ligne : Karl Lagerfeld, Stella McCartney, Phoebe Philo, ainsi que ses thèmes de prédilection : humour, goût pour les abécédaires, l’exotisme, les imprimés, etc.

L’exposition célèbre donc les féminités, celles de Chloé et de Bourdin réunies à travers un fonds patrimonial (vêtement et photographie), accumulé par la maison aux 75 printemps et qu’elle met en scène élégamment, chacun se répondant avec subtilité.

Certes, Guy Bourdin a souvent photographié les vêtements dans des séries pour le magazine Vogue Paris, mais le propos sur les facettes de la féminité dépasse le cadre de la marque et la collaboration avec le photographe. Ce créateur d’images sulfureuses donne un éclairage piquant, laissant poindre un angle plus subversif et trouble de la marque à la féminité vaporeuse. Ses images recèlent souvent une part d’étrangeté qui laisse le spectateur songeur.

Astuce : si tous les créneaux de réservation sont déjà pris, pas de panique, les annulations sont fréquentes. Présentez-vous dix minutes avant le début de la visite avec une pièce d’identité, vous aurez peut-être une chance ;)

M. B.

Feminities – Guy Bourdin

Maison Chloé

Chloé collection automne-hiver 1975

Crédit photo : Guy Bourdin, Vogue Paris 1975, Chloé collection automne-hiver 1975, © The Guy Bourdin Estate, 2017

Commissaire de l’exposition : Judith Clark

Où ? Maison Chloé, 28, rue de La Baume, Paris 8e.

Comment ? Sur réservation

Quand ? Jusqu’au 6 septembre 2017

 

Vous aimerez aussi (enfin peut-être) :

Août à Paris : Palazzo, la terrasse de l’été

Expo mode : dans la garde-robe de Dalida

Publicités

Une réflexion sur “Maison Chloé dans l’œil de Guy Bourdin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s