A Bigger Splash David Hockney

Rétrospective David Hockney : 6 bonnes raisons d’aller au Centre Pompidou

Avec les yeux, City Guide
David Hockney Autoportrait

Autoportrait, 1954 © David Hockney Photo : Richard Schmidt

David Hockney fête cette année ses 80 ans. A cette occasion, une grande rétrospective est consacrée au peintre anglais originaire de Bradford et ce, jusqu’au 23 octobre 2017. Après le Tate Modern, elle s’arrête à Paris au Centre Pompidou pour montrer la variété des techniques et supports dont s’est emparé l’artiste pour créer, notamment l’iPad qu’affectionne David Hockney pour envoyer des œuvres par e-mail à ses amis.

6 bonnes raisons de voir l’exposition David Hockney à Beaubourg

1 – Pour découvrir les inspirations de David Hockney

L’exposition met en valeur les influences picturales flagrantes qui ont inspiré le peintre anglais, parmi lesquelles : Jean Dubuffet, Francis Bacon, Andy Warhol, Mark Rothko, Barnett Newman.

2 – L’obsession de David Hockney pour la Californie

Pool with Two Figures

David Hockney, Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) 1972 Private Collection © David Hockney Photo Credit: Art Gallery of New South Wales / Jenni Carter

David Hockney s’installe en Californie en 1964, une région solaire qui va beaucoup l’inspirer à travers la présentation des corps, de la lumière comme de l’espace. C’est d’ailleurs pour rendre la lumière spécifique des paysages californiens qu’il se met à la peinture acrylique.

3 – Pour voir des piscines turquoise (et se sentir en vacances)

Le lifestyle californien fait naître un thème pictural récurrent chez David Hockney, les piscines, pools, qui remplissent un objectif particulier :

« L’idée de représenter de façon minutieuse l’eau qui bouge n’a jamais cessé de me séduire. Dans mes tableaux de piscine c’était le problème de la représentation de l’eau qui m’intéressait, comment la peindre. C’est un problème formel intéressant. »

David Hockney

David Hockney a recours à différents procédés pour rendre la disfraction de la lumière, dont un frappant, celui des collages des paper pools ou piscines de papier.

A Bigger Splash David Hockney

David Hockney, A Bigger Splash, 1967 © David Hockney

A Bigger Splash (1967) est une œuvre emblématique qui incarne la dimension moderne et bidimensionnelle de sa peinture, où seul le plongeon vient rompre la linéarité de la toile (linéarité tant verticale qu’horizontale), tandis que le cadre blanc qui l’entoure fait référence au polaroid, en essor à l’époque.

4 – L’ humour de David Hockney

L’exposition à Beaubourg nous fait découvrir une de ses œuvres de jeunesse, Cleaning teeth, qui précise le cartouche « n’a rien à voir avec la propagande pour l’hygiène buccodentaire » (sic).

5 – L’art du portrait et de la nature morte selon David Hockney

David Hockney ne triche pas, il met l’accent sur la simplicité. S’il est un grand portraitiste, il donne également à la nature morte, genre pictural mineur, ses lettres de noblesse. Dans les deux sujets, la mise en scène n’est pas exclue, à l’instar du portrait familial : My parents où Chardin et Proust apparaissent sous forme de citation sur le tableau comme ses maîtres.

6 – La photographie et la vidéo

Œuvre la plus émouvante à mes yeux, l’installation vidéo des Quatre Saisons composée d’images multi-écrans (dix-huit par image) résultant de l’enregistrement simultané de 18 micro-caméras haute définition est un point culminant de la rétrospective et justifie à elle seule la visite à mon sens. Les œuvres photographiques cubistes de David Hockney ont également incontournables si vous ne les connaissez pas.

Et vous, quelles sont vos œuvres préférées ?

M. B.

DAVID HOCKNEY
RÉTROSPECTIVE
21 JUIN -23 OCTOBRE 2017

Où ? – Centre Pompidou

Métro Hôtel de Ville, Rambuteau

Quand ? – Horaires de 11h à 21h
tous les jours, sauf le mardi

Combien ? – Tarif : 14 € ; tarif réduit : 11 €

Vous aimerez aussi (enfin peut-être) :

Août à Paris : Palazzo, la terrasse de l’été

Expo mode : Guy Bourdin à la maison Chloé

À lire sur la plage ou ailleurs : la BD d’Arte sur Instagram

À écouter sur la plage ou ailleurs : les meilleurs podcasts du moment

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Rétrospective David Hockney : 6 bonnes raisons d’aller au Centre Pompidou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s