Arte été BD Instagram

Été Arte, la BD feuilleton sur Instagram

Avec les yeux

À lire sur la plage depuis son smartphone (ou dans les transports parisiens si vous n’êtes pas en vacances), cette BD dématérialisée créée par Arte est une réussite dont on savoure un épisode par jour sur Instagram. Le pitch : Oliva et Abel se laissent un été, deux mois de liberté totale, avant de (peut-être) se retrouver à la rentrée – de quoi pimenter le vôtre. 

L’Instagram du vendredi #1 : Paris, rue des Thermopyles

City Guide, Les mots devant soi

Rue des Thermopyles

Insolite, la rue des Thermopyles, Paris 14, Les Mots devant soi, 2014


Parce que c’est presque l’été, j’inaugure une nouvelle série de posts, dans la veine du « guide subjectif de Paris », un nouveau rendez-vous plus personnel : chaque vendredi, je vous parlerai d’un Instagram, d’un instantané du Paris que j’aime, de lieux qui ont une histoire ou dont l’image m’en évoque une.

cinéma plein air - drive-in movie

Une toile à la belle étoile : demandez le programme 2015 !

City Guide

Chaque été, les parisiens se donnent rendez-vous dans les parcs de la capitale pour profiter d’une projection à ciel ouvert, savoureuse les soirs de canicule… Et comme chaque été, le blog fait l’inventaire des festivals de cinéma plein air à Paris. Balade cinéphile qui commence en juin pour s’achever en août. Petite laine et rosé frais en option.

Sommaire :

Films sous les étoiles au domaine national de Saint-Cloud (juin)
Cinéma au clair de lune à Paris (juillet / août)
Cinéma en plein air au parc de la Villette (juillet / août)

Les ravissements du Japon au musée Cernuschi

Avec les yeux

Grues, exposition Le Japon au fil des saisons, musée Cernuschi

Grues, Suzuki Kiitsu, paravents.
Harvard Art Museums
Promised gift of Robert S. and Betsy G. Feinberg

Quoi de mieux qu’une toute dernière journée d’été indien pour découvrir les ravissements du Japon ? C’est ce que j’ai fait dimanche pour me rendre au musée Cernuschi. Niché à l’Est du Parc Monceau, il présente les collections des arts d’Asie de la ville de Paris et, cet automne, une exposition dédiée à la représentation picturale de la nature telle que le Japon la concevait aux XVIIIe et XIXe siècles. Toutes les œuvres exposées sont issues de la collection Robert et Betsy Feinberg.

cinéma plein air

Une toile à la belle étoile – été 2014

Avec les yeux

L’été en pente douce… Mettons un peu de côté la fièvre du ballon rond.
Un plaid et hop ! On file, direction les pelouses parisiennes pour une série de festivals de cinéma plein air. L’édition 2014 propose une programmation cinéphile, éclectique et régressive entre enfance et adolescence.

Générique (par ordre d’apparition) :

Summer Comedy Club au Wanderlust (juin / septembre)
Films sous les étoiles (juin)
Cinéma au clair de lune (juillet / août)
Cinéma en plein air à la Villette (juillet / août)

Une toile à la belle étoile : demandez le programme !

Avec les yeux

Cinéma plein airVous avez manqué Cinéma Paradiso, le drive-in du Grand Palais ? C’est l’été et les vacances se font attendre ? S’il vous tarde d’aller au cinéma en dehors des salles obscures, pas de panique ! Voici un programme estival et parisien pour se faire une toile à la belle étoile !

Les règles du jeu

Pour une séance en plein air, il vous faut :

  1. Une journée ensoleillée voire caniculaire (pluie interdite).
  2. Un plaid, une petite laine et des amis (mais pas nécessairement dans cet ordre-là).
  3. L’apéro ou le pique-nique sont de rigueur.
  4. Un vélib pour le retour.
  5. Un film.

Pour ce qui est des films, je me charge du programme :

Voir des films sous les étoiles (en juin)
Une séance de cinéma au clair de lune (août)
Parenthèse alternative du Wanderlust
Une salle de cinéma en plein air à la Villette (en juillet et en août)

L’heure d’été

Les mots devant soi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour que les vacances soient réussies, il faut les rêver, les désirer, par exemple, attendre de longs mois avant de quitter sa routine, son métro ou son boulot pour une durée supérieure ou égale à une semaine (par exemple).
J’imagine que les vacances idéales ont une playlist… Pas fortiche en playlist, on emporte avec soi une autre musique : des impressions tropicales, des poèmes de Bonnefoy, un roman de Sagan, un bon guide Wallpaper, ses plus belles lunettes papillon et on s’évade d’un quotidien pesant pour un rythme nouveau et sautillant.
Les images passent en boucle, les mots s’impriment, l’évasion peut commencer. Une évasion qui commence par l’achat d’un maillot de bain ou d’un nouveau vernis à ongles, me direz-vous… Et pourquoi pas ? Les femmes ne s’habillent pas pour séduire, elles aiment la mode pour sa part de rêve, les vêtements pour la dimension fantasmatique qu’ils donnent à leur vie. Préparer la valise des vacances, c’est déjà être à l’heure d’été.

M. B.