cinéma plein air Villette

Cinéma plein air 2018 : une toile à la belle étoile

Avec les yeux, City Guide
cinéma plein air - drive-in movie

crédit : © shaunl iStock Unreleased

Parisiens, voici le temps des réjouissances pour passer de beaux jours d’été dans la capitale ! Après la terrasse kids friendly passons la soirée à la belle étoile…

La programmation ciné plein air de la Villette, du 18 juillet au 18 août, promet un été musical et dansant avec sa thématique « Si on chantait ? ».

Publicités

La magie de Noël selon Wes Anderson (version H&M)

Avec les yeux

Adrian Brody dans Tous réunis, film de noël H&M réalisé par Wes Anderson
La magie de Noël opère-t-elle toujours ?
Si vous avez passé l’âge d’admirer les automates qui s’animent dans les vitrines de fêtes ou de piétiner les yeux ébahis le long du boulevard Haussmann, vous penserez sans doute que non. Et si pour vous, Noël est avant tout un moment spirituel, vous n’adhérerez certainement pas à ce qui suit. Enfin, peut-être…

Quoi qu’il en soit, le géant suédois de la fast fashion, H&M, vient de lancer les hostilités mercantiles de Noël avec un spot publicitaire intitulé Come together, littéralement tous réunis pour Noël, moment de partage.

cinéma plein air - drive-in movie

Une toile à la belle étoile : demandez le programme 2015 !

City Guide

Chaque été, les parisiens se donnent rendez-vous dans les parcs de la capitale pour profiter d’une projection à ciel ouvert, savoureuse les soirs de canicule… Et comme chaque été, le blog fait l’inventaire des festivals de cinéma plein air à Paris. Balade cinéphile qui commence en juin pour s’achever en août. Petite laine et rosé frais en option.

Sommaire :

Films sous les étoiles au domaine national de Saint-Cloud (juin)
Cinéma au clair de lune à Paris (juillet / août)
Cinéma en plein air au parc de la Villette (juillet / août)

Vu au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2014

Avec les yeux

Cette année, Deauville fêtait les 40 ans de son festival de Cinéma Américain. Un festival que j’adore, qui mêle cinéma d’auteur et superproductions, glamour et décontraction.
Quant à moi, je n’ai vu que trois films et j’ai bien trop tardé avant de publier cette critique, mais qu’importe, la voici !